Carmen en Peinture

Depuis le printemps 2015, La Fanfare Des Pavés propose un second répertoire:

« Carmen en Peinture » par La Fanfare des Pavés

Il s’agit d’une création autour des musiques du monde intégrant une relecture d’extraits de Carmen, l’opéra comique de Georges Bizet.

La Fanfare des Pavés déconstruit et s’approprie l’œuvre à travers l’utilisation du Soundpainting. Le spectacle insiste sur la figure féminine exceptionnelle, affranchie et joyeuse qu’est Carmen. Cette dimension est portée à la fois par le travail de mise en espace, d’interprétation et d’improvisations de l’équipe artistique. Le répertoire emprunte à divers chants du monde, de la Macédoine à l’Algérie en passant par les traditionnels Roms ou le Yoruba cubain, veillant par ses couleurs et sa générosité à être au plus proche du public, dans une atmosphère de fête et de danse.

Ce spectacle a été crée et présenté en mai 2015 à l’occasion de la journée Porte ouverte de l’Opéra de Lyon d’après une idée originale de Jean Paul Hervé. Il donne au public l’occasion de re-découvrir un des opéras le plus populaire et le plus chanté dans le monde.

- Spectacle possible en version participative avec le public. Attention un second soundpainter s’est peut être glissé dans la foule!!
- Spectacle possible uniquement en fixe.
– Spectacle avec 30 artistes en costumes donc un choeur de femme. 

Le Soundpainting est un langage de signes, universel et multidisciplinaire, permettant la composition en temps réel pour les musiciens, les comédiens, les danseurs et les artistes visuels. La composition est créé par le Soundpainter au moyen des paramètres définis par les phrases de signes. Le langage du Soundpainting a été inventé par Walter Thompson à Woodstock, New York en 1974. Le Soundpainter (compositeur), se tenant (généralement) en face du groupe, communique avec lui par des séries de signes, en se servant de ses mains et de son corps, indiquant ainsi quels matériaux spécifiques et/ou aléatoires les performers auront à exécuter. Le Soundpainter se sert des réponses des performers, les modelant, leur donnant une forme, puis signe une autre série de gestes, une phrase, et ainsi de suite, continuant le processus de composition de la pièce.